LA CRIMEE EN PERIODE DE GUERRE

En Crimée, comme partout en Union soviétique, la Seconde Guerre mondiale a commencé à l’aube du 22 juin 1941 et s’est terminé en mai 1944.

Pour l’URSS, la péninsule a été une importante base de la marine, un aérodrome servant aux attaques contre les réserves pétrolières d’Hitler en Roumanie et, après la défaite de l’Armée rouge en 1941, une forteresse naturelle qui est devenue la principale cible pour l’ennemie.

La péninsule a connu trois ans de terreur :

La péninsule de Crimée a été occupée par la Wehrmacht durant l'automne 1941, à l'exception de la ville de Sébastopol assiégée puis prise le 3 juillet 1942. Elle a été placée sous un régime direct d'administration militaire, qui a subsisté jusqu'à la reprise de la péninsule par l'Armée rouge en mars 1944. 

         Le 7 mai 1944, après une bataille de 9 heures, les troupes soviétiques ont pris le contrôle des hauteurs de Crimée, et ont hissé le drapeau rouge au-dessus de la montagne Sapoun. La ville de Sébastopol a été libérée des envahisseurs nazis.

Les photos thématiques sont fournies des fonds de l’Archive de l’Etat Russe des films et des documents photographiques, de TASS et de RIA Novosti, deux principales agences de presse de Russie.

Les photos (1 – 09) sont fournies des fonds de l’Archive de l’Etat Russe des films et des documents photographiques.

1. Un navire de guerre ‘Sébastopol’ fait feu de la baie sur les lignes ennemies. 

Novembre de 1942

2. Vue générale sur la baie de Sébastopol. 

1942

3. Les navires de bataille établissent les écrans de fumée à la première alerte dans la baie de Sébastopol. 

1942

4. Les mitraillettes soviétiques se mettent en position de tir. 

La péninsule de Kertch, 1944

5. Un groupe de mitraillettes conduit la bataille. 

La péninsule de Kertch, 1944

6. Un groupe de mitraillettes tire au vise. 

Crimée, 1944

7. Canons antiaériens installés au bord de mer de la ville Yalta lors du combat pour la libération contre les envahisseurs de nazis.

1944

8. Un groupe de résistantes de Crimée engagées le combat avec une force d’Hitler pour libérer la Crimée de l'occupation. 

1944

09. Les partisans de la troupe sur une des rues de la ville de Simferopol.

1944

Les photos (10 – 13) sont présentées par TASS, une des principales agences de presse de Russie. 

10. L’assaut de la montagne Sapoun, surnommée (la ville de Sébastopol) la porte de la Crimée. 

Mai de 1944

11. Les troupes soviétiques ont libéré la ville de Sébastopol des envahisseurs nazis.

Mai de 1944

12. Un soldat soviétique avec sa mère et son frère après la fin de combats. 

Juin 1944

13. Les ruines de la Musée de l’histoire militaire de Sébastopol détruite par les Nazis. 

Juin 1944

La photo (14) est offerte par RIA Novosti, l'une des plus importantes agences de presse de Russie.


14. Un avion avec les chefs des délégations de la conférence de Yalta, une réunion des principaux responsables de l'Union soviétique (Joseph Staline), du Royaume-Uni (Winston Churchill) et des États-Unis (Franklin D. Roosevelt) qui s'est tenue du 4 au 11 février 1945 dans le palais de Livadia en Crimée.