03 novembre

Poutine fustige l'attentat «violent et immonde» de Vienne

Vladimir Poutine a envoyé un message de condoléances à son homologue autrichien Alexander Van der Bellen et au chancelier Sebastian Kurz suite à l'attaque de Vienne.

«Le chef d'État russe a fermement condamné ce crime violent et immonde qui a une nouvelle fois confirmé la nature inhumaine du terrorisme. Il a exprimé sa conviction que les éléments terroristes ne parviendront à intimider personne, ni à semer la discorde et l'animosité entre les représentants de croyances différentes», indique le message.

Le Président russe a exprimé la volonté de la Russie d'élargir la coopération avec l'Autriche et d'autres pays dans la lutte contre le terrorisme. 

«Vladimir Poutine a confirmé que la Russie était disposée à accroître la coopération avec l'Autriche et d'autres membres de la communauté internationale dans la lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes», a détaillé le service de presse du Kremlin.